Quels sont les principes de l’homéopathie ?

Publié le : 24 mars 20225 mins de lecture

L’homéopathie est un traitement des maladies qui consiste à soigner le mal par le mal. Le patient est traité avec une substance « diluée », et chez les personnes saines, une dose normale de la même matière produit les mêmes signes que ceux observés chez le patient. L’homéopathie est donc une médecine thérapeutique et préventive qui agit aussi bien dans les cas aigus que chroniques. Le traitement homéopathique de la circulation sanguine prend en compte la maladie et le patient tout en visant à améliorer les troubles, les symptômes de l’humeur et le contexte du patient.

Les bienfaits de l’homéopathie !

En fait, l’homéopathie peut guérir de nombreuses maladies. Par exemple, elle peut venir à bout du rhume en fonction de la maladie. Nux vomica 5CH est utilisé pour traiter la congestion nasale et les éternuements. L’homéopathie circulation sanguine permet aussi de lutter contre le stress et de réguler une mauvaise circulation. De plus, l’homéopathie peut agir comme un antioxydant naturel pour vous aider à perdre du poids. Pour lutter contre le grignotage, Ignatia Amara 7 CH est recommandé. En outre, il peut venir à bout des insomnies sévères et résoudre les troubles du sommeil. Des recherches l’ont prouvé. Il améliore aussi le reflux gastro-œsophagien tout en étant un excellent complément alimentaire. Par conséquent, en cas de carence en fer, l’homéopathie à court terme peut résoudre le problème, d’autant plus que la carence en fer peut être un gros problème pour les enfants. Elle réduit les effets secondaires associés au traitement du cancer, notamment en diminuant l’inflammation de la bouche et les vomissements causés par la chimiothérapie. Par conséquent, certains services de cancérologie intègrent l’homéopathie dans leurs régimes de traitement afin de réduire la charge des patients. En ligne, vous pouvez trouver plus de détails sur l’homéopathie pour mauvaise circulation du sang.

Les trois principes de l’homéopathie !

L’homéopathie, fondée à la fin du 18e siècle par Samuel Hahnemann, est une méthode de traitement basée sur trois principes. Selon la loi de similitude, les substances qui provoquent certains symptômes chez les personnes en bonne santé suppriment, à très faible dose, ces mêmes symptômes chez les personnes malades. Par conséquent, une substance qui rend malade à forte dose est susceptible d’être guérie à faible dose. Dans les principes de l’homéopathie sur la loi de l’infinitésimalité, les médicaments homéopathiques sont préparés par dilution en série selon les méthodes homéopathiques pour obtenir des doses très faibles. À chaque dilution, le médicament est secoué plusieurs fois pour « activer » la matière dans un processus typique appelé dynamisation. Le principe d’individualisation ou de globalité de l’homéopathie fait appel à l’ensemble de la personne pour trouver la cause profonde des symptômes ressentis par le patient. En tant que telle, cette thérapie suit une logique complètement différente de la médecine traditionnelle, qui vise à traiter les symptômes associés à la maladie.

L’automédication en homéopathie !

En homéopathie, pour que l’automédication soit efficace, le patient doit examiner ses propres symptômes. Plus ceux-ci, décrits par la pathogénie de la matière, coïncident avec les siens, plus grande est l’efficacité de l’homéopathie. Si le bon remède est choisi, une amélioration devrait rapidement se faire sentir. Plus la dilution est faible, moins on risque de se tromper dans le choix des souches et l’examen des symptômes, de sorte que les basses dilutions sont préférables pour l’automédication.

Tout problème de santé qui ne s’améliore pas ou qui subit des changements défavorables nécessite l’avis d’un spécialiste de la santé. Un pharmacien est facile à joindre, ne nécessite pas de rendez-vous et peut vous guider en attendant de voir votre médecin. Les règles de sécurité de l’automédication en homéopathie sont les mêmes qu’en médecine allopathique, n’hésitez donc pas à demander l’aide et l’expertise d’un professionnel de santé, notamment en cas de grossesse ou de maladie chronique. Sur Internet, vous trouverez de plus amples informations sur l’homéopathie en cas de mauvaise circulation sanguine.

Les plantes médicinales : une source naturelle de bien-être et de guérison
Les huiles essentielles contre le rhume : comment les utiliser ?

Plan du site